Le créateur

Né en 1971 sur l’île de la Guadeloupe, Jean-Marc BENOÎT baigne depuis toujours dans l’univers de la couture et de l’élégance.
De ses deux grand-mères couturières qu’il regarde travailler, il hérite l’amour des belles étoffes et des finitions soignées, et réalise ses premiers modèles en habillant ses deux sœurs.
Il s’essaie réellement à la création et au stylisme lors de sa participation, en 1988, au Festival de Théâtre « Faut que ça scène » de St. Jean-de-Luz.
Encadré par le professeur d’Arts Plastiques du Lycée de Baimbridge (Guadeloupe), Mr Yves SICARD, Jean-Marc conçoit, avec d’autres élèves de la section, les costumes d’ un spectacle relatant la vie et la mort de DELGRES , et les vêtements d’un défilé de mode d’inspiration Caribéenne, sur le thème de la Révolution.

Après le bac passé en 1991, il quitte la Guadeloupe pour la région parisienne, afin d’y suivre des études d’arts plastiques à l’Université de St. Denis. A Paris, il nourrit également sa passion pour le chant en intégrant des chorales de Gospel au pupitre de ténor et réalise les toges et les tenues des solistes, devenant rapidement l’un des couturiers favoris de la scène Gospel Parisienne.
En 1993, Jean-Marc BENOÎT remporte le premier prix du concours « Les créateurs de Demain » organisé au Palace sous le parrainage du couturier Paco RABANNE, avec des modèles qui laissent entrevoir, dans les grandes lignes, les caractéristiques de son style futur, basé sur un jeu constant des contraires : opposition de couleurs (ici, noir et blanc), de matières, (velours et mousseline), de textures, (mat et satiné), et d’échelles.
Sa rencontre avec le couturier antillais Antoine NIZAS , fondateur du concours « Le Printemps Créole », qui a lieu au grand magasin Le PRINTEMPS, confirme sa préférence pour la couture sur mesure et l’univers du luxe. Lauréat de la promotion 94, Jean-Marc affirme sa «Caribbean touch » à travers une collection qui exalte le caractère fier et exubérant de la « Matador antillaise ».

En 1997, après son service militaire effectué chez les parachutistes, il intègre la prestigieuse école de la chambre Syndicale de la Haute Couture Parisienne où il s’initie aux techniques artisanales de la couture d’atelier et glane quelques secrets de fabrication. A l’issue de son cursus en 1999, il complète sa formation à la Maison CARVEN, où il est chargé, durant cinq mois, d’illustrer les collections de Haute-Couture.
Sa maîtrise conjointe du dessin et de la couture séduit le couturier américain Abraham PELHAM dont il devient l’assistant de 1999 à 2003.

Cette immersion dans le milieu de la Haute-Couture, et sa connaissance de la scène, en tant que choriste de gospel, lui impriment, de manière définitive, un goût immodéré pour un style spectaculaire et chatoyant, très « Show of », mais aussi le souci du détail, l’amour de la coupe parfaite, évidente et structurée.

La marque

Créée en 2012, la marque JMB offre un service de réalisation haut de gamme proposant d’adapter à vos mesures et à votre convenance les modèles de la dernière collection intitulée « Mosaïque». Puisant son inspiration dans la richesse pluriculturelle de l’identité Créole, JMB dessine à travers cette «mosaïque» une femme fière et élégante, qui fait virevolter avec panache les volants de ses robes, mêlant sans préjugés broderie anglaise et velours, raphia et dentelle de calais, rayure tennis et imprimé de fleurs d’hibiscus, noir et blanc rigoureux et tonalités luxuriantes. A travers cette combinaison infinie de contrastes, JMB révèle les différentes facettes de son style, convoquant tour à tour le styliste et le plasticien qui composent  sa personnalité d’artiste.

Le showroom

Dans un espace convivial et chaleureux, vous attend un accueil personnalisé. Moment privilégié d’échange entre vous et le créateur à votre écoute. Pour un modèle tendance juste fait pour vous et avec vous.